Étiquettes

, , , ,

La technique du procédé au sucre (« sugar-lift etching ») est l’une des plus intéressantes en eau-forte.

La gravure S’envoler comme les oiseaux (8 x 14 pouces), que j’ai réalisée dans le cadre de la série inspirée de la nouvelle Naître à six ans écrite par André Ferron, a été faite à l’aide de ce procédé.

Après avoir fait plusieurs esquisses de travail à l’encre de chine, j’ai peint le dessin très librement sur le cuivre nu avec une plume chargée d’une encre saturée de sucre. Une fois l’encre bien sèche, j’ai recouvert la surface de la plaque d’un vernis pour eau-forte. Lorsque j’ai jugé que le vernis était sec, j’ai plongé la plaque dans un bain d’eau très chaude, ce qui a eu pour effet de ramollir le sucre et de soulever le vernis où la plume avait passé. J’ai par la suite passé la plaque, dégarnie en partie où se trouvait le dessin, à l’aquatinte et à l’eau-forte (perchlorure de fer dilué).

La gravure au sucre fait partie des procédés de gravure en creux ou d’intaglio sur plaque de métal (cuivre ou zinc) dont les cavités gravées par l’eau-forte retiendront l’encre lorsque la surface est essuyée avant l’impression.
Publicités