Mots-clefs

, , , ,

Il y a bien souvent foule dans le métro à l’heure de pointe, mais tous et chacuns s’isolent dans leur espace d’intimité, à l’aise dans leur propre univers.
J’ai voulu recréer dans l’huile sur toile L’heure de pointe (30×36 pouces) l’atmosphère d’un wagon de métro bondé à l’heure de pointe et j’ai voulu montré des gens absorbés dans une lecture, leurs rêveries ou leurs préoccupations, s’isolant ainsi de la foule dans un espace bien personnel. Inspirés autant par mes croquis que par mes observations, les personnages que je représente dans ce wagon sont un amalgame des différentes personalités que je cotoie dans le métro ainsi qu’un regard personnel sur la multitude d’attitudes, de postures et/ou de comportements que j’ai l’opportunité d’observer et de dessiner dans le métro.
J’ai réalisé ce tableau en travaillant selon la technique traditionnelle de l’imprimatura, de l’underpainting en grisaille et des glacis.
Publicités