Mots-clefs

, , , , , , , ,

Suite à la réalisation d’une quarantaine de petits panneaux de 4×4 pouces, destinés initialement à un projet de mosaïque, et qui impliquait tout autant le collage de petits monotypes sur papier et/ou sur mylar que l’impression directe de monotypes sur les panneaux de bois, j’ai voulu explorer dans cette série la superposition en collage de monotypes et de mylars sur panneaux de bois de plus grande dimension, avec rehauts en techniques mixtes.

Déception (10 x 10 pouces/25 x 25 cm), monotype fantôme sur papier plan marouflé sur panneau de bois, suivi de l’encollage d’un mylar à l’endos duquel divers petits collages et transferts de découpures de journaux apparaîssent.  J’ai réalisé directement sur le mylar encollé sur le panneau un deuxième monotype par pression avec des encres à l’eau.

Le camelot (10 x 10 pouces/25 x 25 cm), monotype marouflé sur panneau de bois, suivi de l’encollage d’un mylar rehaussé au pastel à l’huile, à la broue de noix et à l’encre acrylique. 

Bonjour tristesse (10 x 10 pouces/25 x 25 cm), monotype fantôme sur papier plan marouflé sur panneau de bois, suivi de l’encollage d’un mylar à l’endos duquel divers petits collages et transferts de découpures de journaux apparaîssent.  Le mylar a été légèrement rehaussé aux encres acryliques.

L’ombre (10 x 10 pouces/25 x 25 cm), monotype fantôme sur papier plan marouflé sur panneau de bois, suivi de l’encollage d’un mylar que j’ai rehaussé au crayon graphite pour mettre en valeur le personnage principal.

Tempête (10 x 10 pouces/25 x 25 cm), monotype fantôme sur papier plan marouflé sur panneau de bois, sur lequel j’ai superposé en collage un second monotype fantôme sur mylar.   Aucun rehaut n’a été effectué sur le mylar. 

Maudite hiver (10 x 10 pouces/25 x 25 cm), monotype fantôme sur papier plan marouflé sur panneau de bois, suivi de l’encollage d’un mylar à l’endos duquel quelques transferts de découpures de journaux sont présents.  Le mylar a été complètement rehaussé au pastel à l’huile et aux encres acryliques.

Les monotypes sur papier ont été maroufés très aisément sur les panneaux de bois à l’aide de médium acrylique, tandis que les mylars ont été encollés avec le Krylon All-Purpose Spray Adhesive avec, je dois l’avouer, quelques difficultés techniques en cours de parcours.

 

Publicités